regimes

Les principes et les étapes du régime Slim-Data

Le régime Slim-Data a été conçu, après 25 années d’expériences professionnelles, par le Dr Yann Rougier, neurologue et nutritionniste. Il est parti du constat que nos habitudes alimentaires ont plus changé ces 50 dernières années qu’en 50 siècles.

Ce trop rapide changement, selon lui, serait à l’origine d’un déséquilibre de notre système digestif. C’est ce qui fait que notre cerveau recherche « trop d’aliments », c’est-à-dire plus que ce dont nous avons réellement besoin.

Mais selon toujours le Dr Yann Rougier, nous avons tous « un mémoire-minceur », qu’il est possible de réveiller avec le régime Slim-Data. C’est ainsi qu’un régime Slim-Data pourrait permettre une perte de poids de 1kg par semaine.

Les principes du régime Slim-Data

Le régime Slim-Data se repose sur l’indice Slim-Data ou indice minceur. Cet indice prend en considération, à la fois l’index calorique (ce qui est consommé), l’index enzymatique (ce qui est digéré) et l’index insulinique (ce qui est métabolisé). En d’autres termes, chaque aliment est classé selon son pouvoir de stockage. C’est ainsi que l’on observe 4 zones distinctes, qui répartissent les aliments selon leur indice minceur, celui-ci pouvant être compris entre 0 et 100 (les aliments ayant les indices minceurs les plus bas sont ceux qui sont les plus favorables à l’amaigrissement).

Sinon, le régime Slim-Data en lui-même se procède en 3 étapes, que nous allons développer un peu plus bas, après la présentation des zones classant les différentes sortes d’aliments.

Les zones selon l’indice minceur

  • Zone verte :

Cette zone regroupe les aliments que l’on peut manger librement, puisque leur force de stockage est faible, leur indice minceur étant compris 0 et 35. Parmi ces aliments, on peut citer les légumes (notamment les haricots verts, le chou-fleur et les asperges), les fruits (notamment ceux qui ont la couleur du citron), les amandes, le son de blé ou d’avoine, le fromage, le lait écrémé, les crustacés ou encore la viande rouge.

  • Zone orange :

La zone orange regroupe les aliments dont l’indice minceur se situe entre 40 à 55. Il s’agit donc des aliments à moyenne force de stockage. Ils sont à consommer avec modération mais peuvent être mangés dès la première étape du régime, avec les aliments de la zone verte. A titre d’exemple, on peut citer l’orge, le riz brun, le pain de son, le couscous, l’avocat, les betteraves, certains légumineuses (lentilles, haricots), le poisson pané, la plupart des fruits, les jus de légumes, le café sans sucre, ou encore le vin rouge.

  • Zone rouge

Dans cette zone, l’indice minceur des aliments va de 60 à 80. Leur pouvoir de stockage est dit « assez élevé ». Ces aliments peuvent être consommés à partir de la deuxième étape du régime Slim-Data. Dans cette zone, on retrouve les carottes cuites, les jus de fruits, les bananes, le lait entier, le pain blanc, l’œuf brouillé, la saucisse, le jambon, la mayonnaise, ou encore le beurre.

  • Zone violette

Les aliments classés dans cette zone sont ceux qu’on doit éloigner et ce, en tout temps, leur indice minceur étant trop élevé, puisque dépassant les 80. Ces aliments à éviter à tout prix sont notamment la bière, les arachides et leur beurre, les charcuteries, le pain baguette ou encore le ketchup.

A noter : le Slim-Data d’un repas se calcule par la moyenne des indices Slim-Data des aliments le constituant.

Les étapes du régime Slim-Data

Comme nous l’avons dit, le régime Slim-Data se procède en trois étapes.

  • Première étape :

Cette étape dure 3 semaines. Chaque repas doit avoir un Slim-Data compris entre 40 et 45. La composition est soit 3 aliments de la zone verte, soit 2 de la zone verte + 1 de l’orange. Durant cette première phase, les aliments de la zone rouge sont proscrits.

  • Deuxième étape :

La deuxième étape dure autant que la première (3 semaines) et le Slim-Data de chaque repas est toujours de 40 à 45. Les repas seront composés d’1 aliment de la zone verte et 2 de la zone orange. Mais on peut également reprendre un menu de la première étape. Sinon, deux fois par semaine, la composition de chaque repas peut être d’1 aliment de la zone verte + 1 de l’orange + 1 de la rouge.

  • Troisième étape :

Il s’agit d’une étape de stabilisation. Chaque repas doit avoir un Slim-Data se situant entre 50 et 55. Il faut reprendre les compositions de la première ou de la deuxième étape et deux fois par semaine, on peut associer un aliment de la zone verte avec 2 de la rouge.

Post Comment

Défiler vers le haut